browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Le W ou un début d’année sportif!

Posted by on 8 janvier 2013

Quelques infos pratiques pour les voyageurs à la fin du post

Puerto Natales, où nous avons débarqué le 31 décembre, est en quelques sortes le camp de base de toute randonnée dans LE parc national chilien de Patagonie: le parc “Torres del Paine”. Nous ne serons d’ailleurs pas les seuls à arpenter les sentiers puisque l’endroit accueille quelques 200’000 visiteurs par an, non seulement pour la beauté de ses paysages, mais aussi probablement car la plupart des randonnées y restent relativement accessibles pour quiconque a un peu l’habitude…. Ni une, ni deux, nous nous disons que ce ne doit pas être pire que Mafate!

Torres del Paine

Donc après en avoir un peu discuté autour de nous et nous être renseignés, nous avons décidé depuis quelques temps de partir à l’assaut du W (rien à voir avec Largo Winch!). Ce circuit qui s’effectue en 4 jours tire son nom de son tracé qui forme un W, vu sur le plan.

Il faut savoir qu’ici on peut arriver en talons aiguilles et bagagerie Vuiton et partir en trek quand même. Tout se vend ou se loue au paradis du randonneur, de la tente au réchaud à gaz, en passant par les chaussures, le poncho ou le sac à dos. Nous avons déjà quelques équipements et prospectons donc le 1er janvier pour trouver ce qu’il nous manque, à savoir une tente (la nôtre est repartie en France, c’est une longue histoire…), 2 matelas, un réchaud à gaz et des bâtons, très importants les bâtons, vous verrez plus tard… Il nous faut ensuite attendre le 02, l’ouverture des magasins pour faire nos provisions car nous décidons de partir en autonomie.

Torres del Paine

Fin prêts, nous voilà sur le départ: 2h de bus, le ticket d’entrée du parc acheté (un bras il va sans dire, c’est la haute saison n’est ce pas…) et la traversée d’un lac en catamaran plus tard, nous arrivons sur notre 1er site de camping. Celui-ci est un site tenu par une concession privée, donc payant (l’autre bras) et pour le prix on se partage 4 douches et une mini cuisine à 150. Bon, le site est quand même super joli au bord du lac.

Camping 1er nuit

Nous découvrons alors la fameuse météo patagonienne et pour commencer le vent! Avec beaucoup d’organisation et d’efforts nous arrivons toutefois à monter la tente, mais nous ne dormons que sur une oreille pendant toute cette première nuit, au petit matin nous constatons que la tente a franchement bien tenue comparée à d’autres qui ont visiblement été carrément désertées faute de résistance. Pas trop rassurés tout de même nous décidons de la démonter pour la journée, bien que nous revenions dormir au même endroit le soir…

Certaines tentes n'ont pas résisté...

Et c’est parti pour notre 1er jour, 26 km aller-retour dans une première vallée, le long du lac Grey avec en point d’orgue, le pic-nic face au glacier, c’est magnifique d’autant plus que le soleil est des nôtres, le vent aussi d’ailleurs et c’est là que les bâtons s’avèrent utiles, certaines rafales nous font perdre l’équilibre et encore nous n’avons qu’un petit sac!

Le glacier Grey

Après une deuxième nuit plus calme, cette fois nous avons repéré L’emplacement le plus à l’abri, nous partons cette fois avec nos gros sacs contournons la montagne et nous installons dans un camping gratuit à l’entrée de la 2ème vallée.

Torres del Paine

Un peu allégés nous poursuivons donc un peu plus loin dans la vallée Frances jusqu’au mirador avec une vue toujours aussi époustouflante pour le pic-nic, c’est qu’aujourd’hui c’est l’anniversaire de Jérôme alors il faut un lieu à la hauteur! On entend ici le glacier qui craque et nous voyons même une sorte d’avalanche de glace dans un grand fracas c’est impressionnant!

Glacier Frances

Cette partie dans le pierrier est assez fatigante, à moins que ce ne soit les kilomètres de la veille, comme il reste encore 2 jours nous décidons de ne pas poursuivre plus loin déjà bien contents de ce que nous avons vu et d’aller nous reposer au bord de la rivière. Petite soirée d’anniversaire, avec apéro et nouilles aux champignons, le luxe!

De bonnes nouilles d'anniversaire!

Le 3ème jour, nous devons rejoindre le camping le plus proche du point de vue sur les Torres (clou de la rando!) dans la 3ème vallée, afin de pouvoir assister au lever du soleil le lendemain, c’est donc une grande journée avec les gros sacs qui nous attend.

Torres del Paine

Au début le temps est couvert et le chemin relativement facile, c’est plutôt confiants que nous démarrons donc, mais en fin de journée, alors que la fatigue commence à s’accumuler avec la dénivelée, il ne cesse de pleuvoir, ma veste commence à prendre l’eau, mon courroux va donc au type qui m’a vendu cette merveille (objectivement, il faudrait la re-traiter mais dans ces cas là il faut un bouc émissaire). Lorsque nous arrivons sur le site de camping tous les emplacements sont détrempés, la pluie ne s’arrête pas, il faut monter la tente et si celles-ci sont pourvus d’un double toit, c’est parce qu’elles ne sont PAS étanches, le temps donc de la monter, même en se dépêchant, l’intérieur est mouillé, impossible de poser les sacs sans qu’ils ne soient dans la boue, je ne vois pas comment je vais pouvoir mettre mes affaires sèches sans tremper la tente, ni les mouiller elles-mêmes et “la neige elle est trop molle”, bref c’est trop pour moi, les larmes arrivent…. Oui je sais je suis une petite nature, mais déjà la rando sous la pluie bof-bof, alors quand en plus il faut dormir mouillée…. Heureusement Jérôme prend la situation en main, trouve des futurs toilettes en construction où nous mettre à l’abri le temps de se changer puis pendant que je rentre tenter d’éponger l’intérieur et nous installer pour la nuit, il gère l’extérieur, les habits mouillés et tout et tout sous la flotte. On est sauvé, il est trop fort mon Bibi! La fin de l’histoire c’est le pic-nic du lendemain dévoré dans la tente, demain est un autre jour…

Torres del Paine sous la pluie

A 4h, nous décidons de ne pas nous lever pour aller au point de vue, ayant entendu la pluie toute la nuit. Puis vers 6h, petite accalmie, de toutes façons nous ne ferons pas de grasse mat’ dans nos sacs de couchage humides, nous montons donc voir les fameuses Torres. Evidemment sous les nuages c’est probablement moins impressionnant que par temps clair, mais ça aurait été dommage de venir ici et de louper cela! Evidemment c’est au moment de démonter la tente et sortir les sacs que l’averse arrive, mais cette fois tant pis, ce soir on dort à l’abri!!

Las Torres

Motivés par la douche chaude qui nous attend et la pizzeria repérée en ville avant le départ, nous redescendons assez rapidement, ce qui nous laisse le temps de boire un petit cappuccino dans un refuge avant les derniers kilomètres pour le poste d’entrée du parc et même de faire sécher un peu la tente en attendant le bus.

Tentative de sechage de tente...

Au total, nous avons parcourus près de 80km et 3700m de dénivelé positif et autant en négatif en 4 jours, nous avons vu de superbes paysages et affrontés les conditions météorologiques patagoniennes, nous sommes assez fiers de nous!

Torres del Paine

Album photo ici

/

Préparation:

Location de tout le matériel nécessaire directement auprès des hospedajes de PN ou dans des boutiques spécialisées

Nous avons loué à l’hospedaje Nancy: matériel de bonne qualité et en bon état

Nous avons dormi là aussi: bon rapport qualité/prix, accueil sympa

Magasins de vente de matériel, y compris boutiques de marque

Nombreux mini market et un vrai supermarché Unimarc pour la nourriture

A l’hotel “Erratic Rock”, briefing quotidien dans l’a-m à propos du circuit et bons conseils

Bureau de la CONAF en ville à Perto Natales, pour toute info relative au parc

Outre le W, on peut faire “le circuit”: 7 à 10j pour faire tout le tour du parc ou rayonner autour d’un hébergement

Comment s’y rendre?

2 départs par jour de Puerto Natales ( 1 le matin, 1 l’a-m), plusieurs bus à chaque fois: 15’000 pesos A/R –> environ 2h30, à réserver directement avec l’hébergement à PN

Pour gagner quelques km: le cata sur le lac Pehoe: 12’000 pesos Aller – 19’000pesos A/R, les horaires coïncident avec ceux des bus

Accès au parc:

18’000 pesos en haute saison/ 10’000 en basse saison

Carte du parc, des sentiers et des hébergements distribuées à l’entrée

Sentiers bien balisés, pas moyen de se perdre

Camping seulement sur les aires autorisées et on n’est pas tout seul

Feu interdit partout, utilisation du camping gaz seulement sur les sites de camping

Officiellement fermeture des chemins vers 18h/19h, concrètement on n’a rien vu

Ravitaillement en eau potable possible régulièrement

Régulièrement cabanes des gardes du parc où on peut se renseigner et laisser son sac si on fait un A/R

Hébergements:

Du camping gratuit avec seulement toilettes et point d’eau au lodge super cosy

Attention il n’y a pas toutes les possibilités partout

Camping payants là où il y a des lodges/refuges: de 4’800 à 8’000 pesos/pers!!, avec douches chaudes et accès à une cuisine, bien cher à notre avis

Lodges/Refuges offrant des dortoirs ou chambres, ambiance montagne cosy mais super cher

Possibilités de prendre des repas, une boisson chaude ou de faire quelques achats (soupes, biscuits, etc), mais cher toujours

Possibilité de trouver un petit coin pour s’y réchauffer, c’est gratos et ça peut être pas mal!

6 Responses to Le W ou un début d’année sportif!

  1. julie

    moi j’ai beaucoup pleuré … j’aime pas la randonnée, les paysages sont sympas mais j’ai eu quelques difficultés au début, heureusement on a eu du beau temps, je crois on a eu du bol car avant qu’on arrive il pleuvait et pour vous aussi! vous avez préféré quoi? Thib la vallée française et moi le lac grey (en même je n’ai vu ni les torres ni la vallée française, je ne me sentais pas capable)

    reposez vous bien et puis bonne année!!

    • Anaïs & Jérôme

      On a préféré tous les 2 le glacier Grey même si la valle Frances est magnifique aussi. Quant aux Torres, sous la pluie, c’est sûr que ça perd un peu de son charme…

  2. Bich et Titou

    Quel couraaaage !!!!!!

  3. cricri97483

    En effet, très courageux les loulous !!! Superbes paysages pour finir l’année en beauté !! Mais ce n’est pas encore tout à fait fini ….. alors profitez en au maximum et comme d’hab’ nous attendons les photos !!!! Bonne et Heureuse année 2013, nous vous souhaitons encore et toujours beaucoup de bonheur à tous les deux !!
    Cricri

    • Anaïs & Jérôme

      Content d’avoir de nouveau de tes nouvelles, on commençait à s’inquiéter ;-)
      Bonne année à vous 2 également.
      A bientôt
      Les loulous

      • cricri97483

        Ouiiiii c’est vrai ça faisait un petit moment !! Mais j’ai des excuses !!! Avons eu 2 déménagements en trois mois en 2012. Et je me suis presque « débrouillée » seule, Patrick étant à chaque fois absent pour des séjours boulot en métropole. Avec ça, entre les 2, un séjour de 5 semaines pour moi en métropole, afin de profiter de mes enfants et petits-enfants et surtout d’être présente sur Paris au moment de la naissance du premier enfant de ma fille et mon gendre !!! Une petite Blandine est née le 9 août dernier !! Et, à mon retour sur l’île début septembre, c’était le moment d’organiser le 2ème déménagement dont je parlais plus haut !! A la suite de ça, nous sommes restés plus d’un mois sans Internet à la maison et ensuite les vacances de Noël en métropole !!! Ouf !!! Au moins j’ai pas le temps de m’ennuyer !!! Mais je suis régulièrement votre périple et je dois dire que je vous admire car malgré la beauté des paysages etc etc … il y à toujours des moments plus « rock and roll » mais je sais que vous vivez de grands moments !!!! Continuez à bien profitez de tout ça !! Gros bisous à tous les deux !!

Répondre à Bich et Titou Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>